Tout sur la mérule : Traitement de l’humidité.

Reconnaître les insectes à larves xylophages
Reconnaître les insectes à larves xylophages
21 septembre 2016
rénovation maison Quimper Finistère
Tout sur la rénovation des maisons et de l’habitat
6 octobre 2016

Tout sur la mérule : Traitement de l’humidité.

Tout sur la mérule

La mérule (ou le mérule) est un vrai calvaire pour certaines maisons, notamment les maisons anciennes. C’est un champignon qui signale la présence d’humidité. Le sol en bois et les anciens cartons en sont les principales victimes. Ce champignon se développe assez rapidement et il faut avoir recours à un spécialiste afin de s’en débarrasser définitivement.

 

Comment se développe la mérule ?

Il faut noter que la mérule s’attaque le plus particulièrement au bois. On le classe ainsi parmi les champignons lignivores.

Son développement se favorise dans les endroits obscurs, confinés, sans aération et qui présentent du bois humide. Voilà pourquoi les anciennes maisons ou les bâtisses non-occupées sont souvent envahies par ce champignon. Ce dernier pourrit le bois et fait en sorte qu’il se désagrège complètement.

Dans de bonnes conditions de développement (obscurité, humidité, pas de ventilation), le diamètre de la mérule grandit très rapidement (4mm par jour). Ainsi, il existe des mérules de plusieurs mètres de diamètre.

La mérule s’attaque aux bois humides, charpente, parquet… De ce fait, il se peut que des constructions soient, parfois fortement, fragilisées à cause de cet être « gourmand de bois ».

 

Propagation de la mérule

Divers facteurs permettent la propagation de ce champignon.

Les spores de la mérule sont très légères et sont donc emportées facilement par le vent. Ces spores peuvent se coller à l’homme ou aux animaux qui vont les permettre de se loger dans les endroits où ces derniers se trouvent, spécialement s’il lui est favorable.

La mérule se fraie aussi des chemins à travers toute issue qu’elle trouve. De cette manière, elle peut se propager dans tous le voisinage de sa maison source.

Il faut noter que ce champignon est nocif à l’homme, car il cause des problèmes de respiration.

Détecter la mérule, s’en débarrasser et prévenir une autre invasion

On ne s’aperçoit pas facilement de la présence de la mérule, du fait qu’elle se développe dans des endroits assez discrets et obscurs.

Une maison peut déjà contenir le champignon ; mais les conditions de développement ne lui sont pas favorables. Il ne se manifestera donc pas encore ; mais entre dans ce qu’on appelle « période de latence » et attend jusqu’à ce que ces conditions s’améliorent. Pour la détecter, il faut donc inspecter tous les éléments en bois de la maison (plinthes, chambranles, plancher, charpentes, …)

Si une maison est déjà infectée, il faut faire appel à des spécialistes. Le bois envahi par le champignon sera alors retiré et évacué en déchèterie ou brûlé. Une fois réparé, des produits fongicides. Le processus de traitement est l’injection de fongicide dans les murs pour brûler les mycéliums, puis pulvérisés sur les murs des zones à traiter

Afin de prévenir la mérule, il faut, avant tout, bien aérer les pièces et faire en sorte qu’elles soient exposées à la lumière du soleil. Les fuites d’eau sont aussi à vérifier et réparer en cas d’infiltration. Il faut également bien traiter le bois afin qu’il conserve son bon état.